Théâtre du Tiroir... des affabulations     Accueil | Contact | Liens | Infos pratiques
UNE COMPAGNIE UN PETIT THEATRE ET PLEIN D'ENVIES
 

Un p'tit théâtre...
Au programme cette année
Le grenier à saisons
Soyons pratiques
 

LA DAME D'OSOGBO CINEMA

metteur en scène : Malika Lasfar et Emmanuel Gérard Cuesta
auteur : Pierre Guicheney
 

L'Histoire

Osogbo, Sud-Ouest du Nigeria :
Susanne Wenger, artiste autrichienne et grande initiée de la religion Yoruba, a
mené pendant plus de cinquante ans un combat exemplaire pour la défense
de la forêt sacrée d'Osun Osogbo et de la culture de l'ethnie qui l'a adoptée.
L'artiste combattante s'est éteinte le 12 janvier 2009. Elle avait 93 ans.
Susanne Wenger avait été épaulée dans sa lutte par les artistes Yoruba du
« Nouvel Art Sacré », mouvement qu'elle a fondé au début des années 1960.
Pour protéger la forêt et la rivière déesse Osun qui la traverse, elle a recréé
avec ses compagnons temples et sculptures qui peuplaient le sanctuaire
végétal. C'est ainsi qu'a vu le jour un style totalement nouveau, tout à la fois
contemporain et profondément enraciné dans la vision Yoruba du monde et
de la nature.
La forêt d'Osun Osogbo a été inscrite en 2005
au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'Unesco.

L'auteur réalisateur et sa compagne d'aventures documentaires, la preneuse de
son Malika Lasfar, suivent amicalement depuis le début, comme notre troisième
oeil, l'aventure « LES SUPPLIANTES ». Ce compagnon de route espère (si
les Dieux du cinéma et des fi nances lui sont favorables un jour) écrire un récit
cinématographique sur ce chantier citoyen et son environnement. Vous présenter
dans nos murs un de ses nombreux fi lms, c'est vous proposer de faire connaissance
avec ce créateur d'images, citoyen du monde lui aussi, qui sait utiliser le potentiel
et la richesse des aventures transculturelles.