Théâtre du Tiroir... des affabulations     Accueil | Contact | Liens | Infos pratiques
UNE COMPAGNIE UN PETIT THEATRE ET PLEIN D'ENVIES
 

Un p'tit théâtre...
Au programme cette année
Le grenier à saisons
Soyons pratiques
 

ANNA AKHMATOVA

 

L'Histoire

Anna Akhmatova demeure aujourd'hui encore l'une des plus grandes figures féminines de la littérature russe du XXe siècle

IEn 1922, sa poésie est interdite de publication par les autorités soviétiques. Elle continue toutefois à écrire et vit de traductions (notamment celles de V. Hugo ou de R. Tagore).

La guerre de 1941-1945, voit son retour en grâce, elle est de nouveau autorisée à publier, la guerre lui inspire des poèmes aux accents patriotiques (Le Serment, Le Courage). Mais très vite elle est de nouveau victime de la répression culturelle menée par Jdanov : en 1946 elle est radiée de l'Union des écrivains soviétiques pour « érotisme, mysticisme et indifférence politique », elle fut réhabilitée en 1955. Elle produit alors deux oeuvres majeures Poème sans héros et, surtout, Requiem dédié à la mémoire des victimes de la répression stalinienne.

Enfant, déjà j'avais peur des masques.
Il me semblait toujours (et j'ignore pourquoi)
Que je ne sais quelle ombre indésirable
« Sans visage et sans nom », au milieu d'eux
s'était glissée...