Théâtre du Tiroir... des affabulations     Accueil | Contact | Liens | Infos pratiques
UNE COMPAGNIE UN PETIT THEATRE ET PLEIN D'ENVIES
 

Un p'tit théâtre...
Au programme cette année
Le grenier à saisons
Soyons pratiques
 

BLAISE CENDRARS PROSE DU TRANSIBERIEN

compagnie : Théâtre du Tiroir
public : tout public
 

L'Histoire

Les 3 premiers poèmes-fleuve du poète bourlingueur : La légende de Novogord, (1911), La prose du transibérien (1913),
Les Pâques à New York (1912).
Fonds en 1887, Il voyage en Égypte et au Népal avec ses parents. À 16 ans, il décide de se sauver de la maison paternelle. Une vie d'aventure commence : Russie, Chine, Italie, Canada. Il écrit son premier poème en 1911 à st Pétersbourg : La légende de Novgorod. Perdu jusqu'à ce jour, il a été reconstitué par sa fille myriam à partir d'une traduction russe récemment retrouvée par miracle. Il fréquente Apollinaire, Max jacob, Modigliani, Chagall, Léger. Il publie ses premiers livres (récits d'aventures) à la veille de la première guerre mondiale, qu'il vivra dans la légion étrangère. Lors d'une attaque, il est blessé au bras droit et doit être amputé. Dès 1924, l'aventure reprend : Brésil, Argentine, Chili. Tour à tour agent d'affaires, conseiller en publicité, journaliste, il trouve le temps d'écrire et publie ses meilleurs romans. Quand éclate la seconde guerre mondiale, il reprend du service comme correspondant de guerre. À l'issue, il retrouve Paris. Ses oeuvres prennent un ton nettement autobiographique.