Théâtre du Tiroir... des affabulations     Accueil | Contact | Liens | Infos pratiques
UNE COMPAGNIE UN PETIT THEATRE ET PLEIN D'ENVIES
 

Un p'tit théâtre...
Au programme cette année
Le grenier à saisons
Soyons pratiques
 

LA FIN DE L'HOMME ROUGE - CINEMA

 

L'Histoire

Raconter hier pour rêver demain.
Armée d'un magnétophone et d'un stylo, Svetlana Alexievitch, s'acharne
à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu'a été l'URSS, à garder la
petite histoire d'une grande utopie. « Le communisme avait un projet insensé :
transformer l'homme ancien, le vieil Adam. Et cela a marché... En soixantedix
ans et quelques, on a créé dans le laboratoire du marxismeléninisme un
type d'homme particulier, l'HOMO SOVIETICUS ». C'est lui qu'elle a étudié
depuis son premier livre (1985), cet homme rouge condamné à disparaître
avec l'implosion de l'Union soviétique qui ne fut suivie d'aucun procès de
Nuremberg malgré les millions de morts du régime.
Après le livre sur la tragédie de Tchernobyl, « La supplication » que nous
avons lue la saison passée, la journaliste et écrivaine de Biélorussie, nous livre
ici les voix de centaines de témoins brisés. Des humiliés et des offensés, des
gens bien, d'autre moins bien, des mères déportées avec leurs enfants, des
staliniens impénitents malgré le Goulag ; des enthousiasmes de la pérestroïka
ahuris devant le capitalisme triomphant, et aujourd'hui des citoyens résistant
à l'instauration de nouvelles dictatures...