Théâtre du Tiroir... des affabulations     Accueil | Contact | Liens | Infos pratiques
UNE COMPAGNIE UN PETIT THEATRE ET PLEIN D'ENVIES
 

... Et plein d'envies
Passeur de théâtre
Moments inattendus
Partenaires
 

MOMENTS INATTENDUS

tournée en PALESTINE du 21 au 30 septembre
le tiroir en russie au festival Pouchkine de PSKOV
des jeunes Algériens de Tlemcen en Mayenne
le tiroir au festival de Tlemcen juillet 07
Interview de JL Bansard à La tribune Tlemcen juillet 07
l'expérience internationale du Théâtre du Tiroir
Des nouvelles de nos amis de Haïti
TOURNÉE THÉÂTRALE du Lycée Rousseau à TLEMCEN EN ALGÉRIE
À LA MAISON D'ARRÊT-STAGE THÉÂTRE BILAN
ECHANGE AVEC L'ALGÉRIE Stage de théâtre nov 06
TERRE ET PAIX À FOUGÈRES
ERNÉE PAR DELÀ LES FRONTIÈRES
Les jeunes comédiens palestiniens d'ALROWWAD en tournée en france
 

TOURNÉE THÉÂTRALE du Lycée Rousseau à TLEMCEN EN ALGÉRIE



COMPTE RENDU DE VOYAGE dans
LA PRESSE de Tlemcen-

La Tribune :
Clôture des Journées internationales du théâtre à Tlemcen
Les troupes participantes chaudement applaudies
Samedi 15 Juillet 2006
Par Mohamed Medjahdi
C'est jeudi dernier qu'on a baissé le rideau des Journées internationales du théâtre à Tlemcen, avec la participation du théâtre à tiroirs de Laval (France), le groupe de BAJA (Tunisie) et la troupe de l'Astuce de Tlemcen.
Ces Journées ont été marquées par la présentation de, 10 spectacles dans la région de Ghazaouet, et de Nedroma d'autre part. Semaine florissante dans une région qui n'a pas trouvé encore son théâtre, pourtant réputée pour son art et son histoire. D'ailleurs, dans ce sillage, le directeur du théâtre de KUNKI de Mostaganem en l'occurrence, Ahmed Bensabeur, n'a pas manqué de féliciter de telles initiatives qui hissent toute une région, indiquant en outre que les hommes de culture ont, depuis l'arrivée du président de la République, trouvé leur place dans une société qui a failli perdre toute sa vocation culturelle. Ahmed Bensabeur n'a pas manqué d'attirer l'attention des responsables afin de donner davantage d'appui au théâtre. Notre interlocuteur, à travers ses explications a déclaré que le théâtre, est certes un divertissement, un événement de la vie sociale, mais qu'il ne fallait pas omettre son caractère instructif. Ainsi, le théâtre est une mise en scène de l'Etat démocratique, il vise notamment à inculquer des valeurs morales aux citoyens, à se pencher sur des problèmes de la vie en communauté par le biais de la mythologie le plus souvent.
De son côté, le metteur en scène du théâtre à tiroirs de Laval, à savoir M. Jean-Luc Banssard, a noté que cette semaine théâtrale demeure l'une des plus belles aventures de sa troupe dans une région qui possède un musée à ciel ouvert. «J'ai découvert le monde du théâtre en Algérie, il y a 30 ans, et je peux affirmer actuellement que le 4ème art en Algérie est doté de professionnels, qui méritent tout le respect.» M. Banssard nous signale avoir abordé ce sujet avec M. Benguettaf, directeur du théâtre national, avec l'idée de revenir l'année prochaine avec une pièce franco-palestinienne, présentée par le groupe de Laval. Il est à noter que ces Journées internationales du théâtre ont drainé de nombreux spectateurs. Néanmoins, certains responsables ont négligé cette manifestation culturelle, première du genre à Tlemcen. Cependant grâce au CCF, à la maison de la culture, ainsi qu'à l'association des enseignants de français, le déroulement de ces journées a eu lieu dans de bonnes conditions. Mais la négligence de certains a poussé le responsable de l'Astuce à tirer à bout portant, lors de la cérémonie de clôture, sur ceux des acteurs ayant complètement ignoré cette manifestation. Cependant bon nombre d'observateurs estiment que ces Journées internationales porteront leurs fruits, avec la réalisation d'un théâtre à Tlemcen. Car, comme s'interrogent certains, quelle place accorde-t-on à la culture dans l'éducation de la société, et quelles mesures doivent contribuer à faire des enfants, des adultes responsables, forgés par une culture donnée ? Ce que Tlemcen doit avoir pour bien cerner son pole culturel, c'est une politique culturelle visant la réalisation d'un théâtre, vu le nombre de comédiens et d'artistes que compte la région. En effet, un lieu pour produire des spectacles n'est point mission impossible pour les responsables, afin de répondre à l'éternelle question : «Quelle place pour le théâtre à Tlemcen ?»
En marge de la cérémonie de clôture, un vibrant hommage a été rendu à Mme Bensamaine, Mr Jean- Luc. B., ainsi qu'au directeur du théâtre de Mostaganem, pour l'énorme effort qu'il a déployé lors de cette manifestation à caractère international.
M. M.

L'ECHO D'ORIENT
: les premières journées théatrales internationales
Tlemcen : journées théâtrales internationales. Les premières journées théâtrales internationales ont été ouvertes ce dimanche à la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen, en présence de la troupe de Laval, Pays de la Loire, France, la troupe El masrah el Jadid de Tunisie, la troupe de l?Astuce et ateliers d?enfants de Tlemcen. Pour cette première journée une réception a été donnée en honneur des participants et des invités artistes, comédiens, historiens, chercheurs, associations. Le premier spectacle ? Ezzaourek ? , un théâtre qui se veut de proximité, a été présenté par la troupe de l?Astuce El Afsa de Tlemcen, une femme bûcheron et un gardien de la forêt, une idée sur un combat entre réalité et devoir, entre la justice et le droit, entre un homme et une femme, en partance vers le village? dans divers destinations, ou le rêve et le rapprochement son possibles et rien? n?est impossible. D?autres spectacles sont prévues au programme durant ces cinq journées, un concert musical, un montage collectif, la visite des espaces culturels, un après midi théâtral à la ville de Ghazaouet et une soirée musicale andalouse à Nédroma de l?association El Mouahidia. Le chef de la délégation de Laval Jean Luc Bransard qui est professionnel du théâtre dira ?On est très fier de notre présence et de l?accueil chaleureux à Tlemcen, c?est une relation très longue qui doit s?enrichir davantage, d?ouvrir un autre chemin, de la parole universelle. Avec ce groupe, on se sent responsable, c?est un outil magnifique d?échange. La troupe théâtrale du lycée Rousseau de Laval est présente avec six jeunes. Elle a au total plus d?une centaine de jeunes. Le théâtre du tiroir des affabulations a été fondée en 1987. Il a réalisé une trentaine de spectacles autour de grands auteurs : Blaise, Cendras, Jacques Prévert, Alexandre Pouchkine, Jena Claude Grunberg, William Goyen, Alfred Gary, Darios Fo?Notre présence a Tlemcen rentre dans un cadre d?échange théâtral et culturel conclura t?il ». Mohamed Gadiri.


Journal de bord
TROISIEME JOUR en ALGERIE ( mardi 11 juillet):

lundi soir avons donné notre première représentation à la maison de la culture devant 300 personnes : standing ovation, un public conquis et débat oragnisé par la troupe de l'astuce ( une trentaine de membre)au clair de lune sous les arbres éclairés par la lune dans le parc d'el mechouar, la vieille cidatelle de Tlemcen.

Mardi matin, chargement des costumes et des décors départ pour GHAZOUET ( 50 000 habitants -le port vers Almeria en Espagne) le centre culturel nous attend. Installé dans une église catholique, 70 personnes découvrent du théâtre moderne. ils n'en ont pas vu depuis des dizaines d'années. Ils nous supplient de revenir l'an prochain pour les aider à implanter une troupe de théâtre avec des jeunes. Un atelier théâtre s'improvise dans l'église avec 15 spectateurs après un débat avec de grands universitaires de la littérature, chercheurs algériens installés en France à l'université de Grenoble. On parle de distanciation brechtienne, d'identification. Une bonne soeur française s'est identifiée à la grandère du chaperon... les 6 jeunes lavallois se livrent sur le bonheur de ces rencontres. un grand moment de fraternité, des discours inattendus de remerciements qui laisse entrevoir le grand espoir de la sortie de crise des 10 années noires de l'Algérie. Nous apparaisons comme un petit bout d'oxygène et tous un à un par dizaine nous demandent de revenir l'an prochain; nous demande comment organiser un stage théâtre, qui allé voir à qui demander...

Discussion au repas de midi avec le Reporter de Ouest France sur le regard que les jeunes acteurs portaient avant avant de venir et qu'ils portent maintenant... au menu sardines fraiches>



17h départ pour la ville de NEDROMA ( 55 000 habitants 300 mètres d'altitude à 17 km de la mer) ville traditionnelle. Installation à la maison associative du patrimoine magnifique accueil par les bénévoles de cette maisdon traditionnelle. Installation dans une salle de théâtre de 150 places : scène de 2 mètre de profondeur. On s'adapte . montage de nos pendrillons apportés depuis la France -heureusement .

Ce soir couscous traditionnel!

A chaque pas que nous faisons des anges gardiens nous protègent -même la nuit- notre sécurité est assuré, sauf sur la route où nos chauffeurs veulent nous montrer ce dont ils sont capables avec la bénédiction des policiers tout aussi kamikaze avec les lignes blanches....

Bien à vous

> élo, léo, adé, ade, auré, océ, jluc
ECHANGE THÉÂTRAL AVEC LE THÉÂTRE DE L'ASTUCE À TLEMCEN EN ALGÉRIE

le spectacle VARIATION SUR CHAPERON créé avec l'atelier du Lycée rousseau de Laval dans une mise en scèène de jean Luc bansrqd et dany Porché se ra en tournée à Tlemcen du 8 juillet au 14 juillet à l'invitation du théâtre de l'astuce et du CCF.

Des relations étroites se sont nouées en février avec la troupe de ALI ABDOUNE, metteur en scène algérien du théâtre de l'ASTUCE; ils se concrétisent aujourd'hui par une tournée de L'atelier du lycée Rousseau dns la Wilaya de Tlemcen pour une rencontre théâtrale avec des jeunes apprentis acteurs algériens
Le comédien lavallois Jean-Luc Bansard jette des ponts culturels vers Tlemcen. Les jeunes des deux pays se rencontreront.
Depuis février, la région des Pays de la Loire et la wilaya (région) de Tlemcen ont mis en place un échange culturel autour de la pédagogie du théâtre en milieu scolaire. À l'invitation du centre culturel français de Tlemcen, Jean-Luc Bansard, le directeur du théâtre du Tiroir, s'est rendu en Algérie pour faire part de son expérience.

« J'ai rencontré les comédiens et les enseignants et j'ai travaillé avec eux sur le thème « Comment démarrer un atelier théâtre avec des débutants. » La semaine dernière, Ali Abdoune metteur en scène et directeur du théâtre de L'Astuce, de Tlemcen, et Hamid Bentabet, professeur de français, ont découvert le travail des ateliers théâtre des lycées mayennais. « Notre objectif est de sensibiliser les élèves au théâtre en leur proposant une autre méthode pour apprendre le français », précise l'enseignant. À la mi-juin, un groupe d'élèves de l'atelier théâtre du lycée Rousseau se rendra à Tlemcen et présentera une pièce aux lycéens algériens. « En avril 2007, cela sera notre tour de venir en Mayenne avec l'atelier théâtre du lycée », annonce Ali Abdoune.

page suivante : PROGRAMME DES MANIFESTATIONS et
ITINERAIRES du 8 au 13 juillet 2006 à Tlemcen